Apprendre à accepter et aimer son corps à la ménopause

Pendant la ménopause, notre corps subit autant de changements que pendant l’adolescence et prends souvent du poids.
Pourquoi ne pas accepter ces changements, tant intérieurs qu’extérieurs, pour nous sentir bien ?
Comment se réapproprier ce nouveau corps à 50 ans ?

Je positive

Chez la femme, l’arrivée de la ménopause est signe de vieillissement : cheveux blancs, prise de poids et rides. Pour un homme, ce vieillissement sera plus progressif.
Pourtant, je trouve qu’une femme de 50 ans aujourd’hui fait beaucoup plus jeune que les générations précédentes.

Certaines vont naviguer tranquillement pendant la préménopause sans avoir de symptômes.
Et lorsque la ménopause arrive, c’est la tempête.
Certaines vont perdre du poids, d’autres vont prendre du poids très rapidement en ayant du mal à le perdre. Vous pensiez avoir échappé aux bouffées de chaleur ? Elles vous ont rattrapé. Le sommeil difficile, la fatigue et l’anxiété ont suivi.

La périménopause et la ménopause peuvent être un passage terrible pour les femmes. Ce corps que l’on a mis du temps à accepter, à aimer et à connaître pendant toutes ces années nous trahit soudainement.
Alors oui, c’est normal d’être frustrée et en colère. Souvenez-vous des vergetures et prise de poids lors de vos grossesses : c’est encore une nouvelle étape à passer.

Mais si l’on réapprend à découvrir ce nouveau corps et à l’accepter, on ressentira de l’amour, de la joie et on acceptera mieux cette transition qu’est la ménopause.

Bien sûr vous n’avez pas besoin de vous passer en revue dans le miroir tous les matins. Apprendre à aimer son corps pendant la ménopause veut dire être bienveillante avec vous-même, ne pas vous critiquer, vous rabaisser. Acceptez votre corps et votre âge.
En discutant avec Anne, elle m’a dit qu’elle s’est faite tatouer pour réapprendre à aimer son corps et détourner le regard de ses imperfections !

Déculpabiliser face à la prise de poids

Avant si vous aviez pris deux kilos au retour de vacances, il vous était facile de les perdre.
A la ménopause, le taux d’œstrogènes baisse, la masse musculaire diminue et est remplacée par de la graisse essentiellement au niveau du ventre.
A 50 ans, on est moins musclée, on a tendance à prendre du poids très facilement et à avoir du mal à perdre les kilos.
Il va falloir alors ajuster votre alimentation : moins de sucres, plus de fibres et de protéines, réduire les portions, adopter un régime à IG bas pour certaines. Il peut être judicieux de vous faire accompagner par un diététicien ou un naturopathe.
Tout cela bien sûr combiné à une activité physique pour maintenir votre poids.

Ces changements sont normaux.
Oui vous allez être frustrée et impatiente avec votre corps.
Cela peut prendre du temps de trouver un équilibre, de nouvelles recettes, des activités sportives qui vous plaisent et pas contraignantes. Le plaisir est important.

       >> A lire : Exercices de marche active à la maison

Arrêtez de compter les calories, réfléchissez en termes de nutrition.

Peut-être que cette boisson en poudre ou cette barre protéinée n’est pas l’idéal pour déjeuner. Surtout si vous avez faim une heure après.
Il y a des chances pour que le café et le thé augmentent vos bouffées de chaleur. Optez pour du rooibos.
Essayez de réduire le sucre. Prenez pour un carré de chocolat noir en fin de repas et réservez le dessert qui vous fait plaisir pour le week-end.

Ecoutez votre corps

Avec l’âge, il y a des chances que le matin vous vous leviez en ayant mal quelque part. Je ne parle même pas de la fatigue.
Oui, il y a des personnes qui sont adeptes du « miracle morning », vont se lever à 5h pour faire du sport, méditer, faire une lessive et nettoyer la cuisine.
C’est vraiment loin de mes compétences.
Chacune fait comme elle peut. Ne vous mettez pas la pression.
Si vous avez besoin de sommeil en plus, dormez. Votre humeur n’en sera que meilleure sans parler de votre énergie.
Si vous pouvez faire quelques étirements le matin pour vous soulager le dos c’est super. Vous ferez de la marche le soir en rentrant du travail. Et monsieur peut vous aider pour la lessive.

Adaptez votre garde-robe

On a toutes gardé pendant des années des vêtements que l’on portait plus jeune et que l’on espérait pouvoir remettre un jour. Finalement, vous avez fini par les donner ou les vendre une misère.
Lors de la ménopause, ce sera pareil. Vous allez peut-être prendre du poids. Si vous voyez que vous avez du mal à le perdre, adaptez votre garde-robe plutôt que d’attendre de retrouver votre « taille normale ».
Faites-vous plaisir avec des jolis vêtements dans votre taille qui ne soulignent pas vos rondeurs. Pourquoi ne pas essayer de nouvelles couleurs pour vous donner bonne mine ?
Vous allez gagner en amour propre et en bonheur. Vous n’aurez plus à porter ce pantalon qui vous sert trop à la taille et vous rappelle que vous avez pris du poids.
Vous pouvez tout à fait vous sentir belle et attirante même si vous avez pris des kilos.
Vous avez le droit de vous sentir bien avec vous-même.
Vous gagnerez en assurance.
Et pensez à de la jolie lingerie pour vous apporter un plus de confiance !

Faîtes-vous belle

Allez chez l’esthéticienne. Faîtes un soin du visage à la maison avec une musique qui vous détends. Optez pour une manucure. Allez chez le coiffeur pour une nouvelle coupe et décider si vous souhaitez passer aux cheveux blancs ou rester à la couleur.
Pour ma part, j’aime me faire plaisir avec une nouvelle crème. Mettre mes crèmes le soir, c’est mon moment plaisir.
Et souriez !

Entourez vous de personnes bienveillantes

Des amis qui vous connaissent bien. Oubliez les personnes toxiques.
Un mari ou un partenaire qui vous dit que vous êtes belle.

Une nouvelle vie sexuelle

Certaines femmes vont vivre la ménopause comme une délivrance. Plus de règles, plus de contraception à gérer. Les inhibitions sont levées et la sexualité libérée.
D’autres femmes vont vivre cette période en s’interrogeant sur leur féminité. Sans règles, il faut faire le deuil de la maternité.
La sécheresse vaginale peut rendre les relations douloureuses et conduire à une baisse de libido. Utilisez un lubrifiant, des hydratants vaginaux sous forme de gel ou de gélules et surtout parlez avec votre partenaire.
Si vous avez des difficultés, que vous traversez un épisode dépressif, faîtes-vous aider.

Soyez patiente et indulgente avec vous-même

La ménopause est une période où beaucoup de choses vont changer aussi bien dans votre corps que dans votre vie avec le départ des enfants de la maison, savoir comment organiser votre temps désormais et travailler votre relation de couple.

Accrochez-vous. Ce n’est pas le moment de vous ajouter du stress supplémentaire.
Vous allez devoir gérer les bouffées de chaleur et le manque de sommeil. Avez-vous besoin de vous mettre la pression en plus pour gérer la perte de poids ?
C’est justement l’occasion de vous occuper de vous, de prendre soin de vous, de développer l’amour de soi. Une de mes amies a un carnet où elle note les compliments qu’elle se fait à elle-même.
Votre médecin peut vous aider avec les symptômes gênants de la ménopause ou de la périménopause. Peut-être qu’un traitement hormonal substitutif (THS) pourra vous aider à supporter bouffées de chaleur, douleurs articulaires, sécheresse vaginale et prise de poids pour vous sentir mieux ? Un suivi psychologique peut être une béquille pendant cette période si votre corps et autres symptômes deviennent source de tristesse.

Photo : Anna Shvets

Tous les éléments de Bien vivre la ménopause (textes et photographies sauf mention contraire) sont protégés par les lois relatives aux droits d’auteurs et à la propriété intellectuelle. Sauf autorisation formelle écrite et préalable, toute reproduction, de tout ou en partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, est strictement interdite.

2 Commentaires

  1. La photo qui accompagne votre article n est pas représentative de la Périménopause/menopause. Ces femmes sont clairement plus jeunes ! Triste…pas cohérent avec votre article.

    • C’est dommage de laisser ce genre de commentaire au lieu d’encourager les gens à aborder le sujet de la ménopause.
      Ces articles demandent beaucoup de temps à rédiger mais apparemment mieux vaut pinailler.
      Je ne représente pas une marque de cosmétiques qui vend des crèmes anti-rides avec des jeunes femmes de 20 ans.
      Sachez qu’il n’existe que très peu de photos de femmes de plus de 40 ans dans les banques d’images. Je vous invite donc à contribuer au blog en m’envoyant des photos de vous ou en trouvant des photos libres de droit pour illustrer les articles.
      Ce sera bien plus constructif.

Laisser une réponse

Saisissez votre commentaire
Merci de saisir votre nom