Comment augmenter sa libido à la ménopause ? Par Sophie Mercier, sexologue et thérapeute de couple

En toute période de changement, la sexualité se modifie. Et ce changement n’échappe pas à la ménopause. Ces modifications, autant sur le plan corporel que psychique, viennent apporter leur lot de surprises, qui vont impacter les envies, les désirs et par la même occasion le couple. Alors que certaines vont avoir une libido en hausse, d’autres femmes auront une diminution de la libido ce qui peut engendrer des difficultés dans le couple.
Sophie Mercier, sexologue, nous propose des solutions pour améliorer la libido à la ménopause.

Sophie Mercier est sexologue et thérapeute de couple. Elle a débuté son apprentissage avec une maitrise en psychologie puis a affiné son enseignement par de multiples formations privées en sexologie et en conjugalités. Elle reçoit des couples et des personnes seules qui peuvent avoir des obstacles à leur bonheur sexuel et amoureux.  

Elle exerce à Puteaux 92 dans un centre spécialisé pour la femme, en cabinet à Bussy-Saint-Georges 77 et propose des consultations à domicile et à distance. Elle vous accompagne notamment pour la perte de désir, les problèmes de communication dans le couple ou le vaginisme. Sophie peut ainsi vous aider à dédramatiser des situations compliquées. Elle utilise la thérapie cognitivo-comportementale dans ses séances de thérapies brèves.

Comment augmenter sa libido à la ménopause ? Par Sophie Mercier, sexologue et thérapeute de couple

Les effets indésirables de la ménopause

Au niveau du corps, il peut y avoir une prise de poids (souvent localisée sur le bas du ventre et les hanches), un ventre gonflé, de la constipation, des douleurs articulaires. D’autres symptômes peuvent apparaître, comme des douleurs vaginales lors de la pénétration ou des bouffés de chaleurs. Chaque femme est différente et développera son lot de symptômes.

Sur le plan psychique, l’image de soi et de son corps est impactée. Une femme peut être bousculée par les changements corporels liés à cette période de vie, mais aussi par l’image mentale, ce à quoi on ressemble.

La confiance en soi peut aussi être affectée ce qui amènera à créer des peurs (ou exacerber celles déjà présentes) et des stratégies d’évitements à la vie sexuelle. La ménopause peut également pousser certaines femmes à appréhender l’intimité. Les changements corporels modifient notre image, ce qui engendre l’émergence d’un sentiment de pudeur, mais également de l’anxiété et d’autres nouvelles émotions.

Le couple doit alors s’adapter à ces transformations et garder son épanouissement conjugal et sexuel.

Les effets positifs de la ménopause

Beaucoup moins mis en avant durant cette période spécifique chez la femme, les effets positifs sont bien présents durant la ménopause !

Il n’y a plus de règles qui vont limiter les rapports sexuels, fini les règles douloureuses et les sensations douloureuses aux seins.

Avoir un enfant devient impossible (du moins par procréation classique), ce qui retire une charge mentale chez certaines femmes (un sujet souvent tabou, car la pression sociale est très présente). Et il n’y a plus à se torturer la tête pour trouver la contraception adaptée.

Le stress étant un facteur limitant notre intimité, sa diminution va permettre au désir de prendre davantage de place dans votre quotidien. Cela permet de créer davantage de moments intimes avec son partenaire.

Il y a aussi d’autres effets positifs, qui ne sont pas directement liés à soi, mais à notre mode de vie : les enfants devenus grands, il n’y a plus besoin de gérer l’école, les devoirs, les activités extrascolaires.
Vous pouvez prendre du temps pour vous. Les préoccupations sont moins importantes (un des facteurs qui impact de manière négative la sexualité féminine, quel que soit la période de vie). Vous avez plus de temps pour votre couple, donc plus de temps pour imaginer et fantasmer votre intimité.

Comment augmenter sa libido à la ménopause ? Par Sophie Mercier, sexologue et thérapeute de couple

La ménopause fragilise mon couple

La ménopause amplifie ce qui est déjà présent dans votre vie de couple. Les difficultés conjugales que vous aviez mises sous le tapis sont remises sur le devant de la scène.
Le désir s’entretient tout au long de la vie et d’autant plus quand le corps se modifie et ne secrète plus la totalité des hormones favorisant la sexualité.
Moins de désir peut impacter de manière négative la vie de couple. Si l’écart est trop important entre votre désir et celui de votre partenaire, des émotions fortes et de la frustration peuvent intervenir dans votre quotidien.

  • Soyez indulgente, du temps peut être nécessaire au couple pour s’adapter et retrouver sa complicité et ses moments intimes. La ménopause va apporter un nouveau rythme à votre intimité.
  • Si un déséquilibre se fait sentir, il faut en parler ensemble. Prendre le temps de comprendre sans jugement, sans censure, évoquer ses émotions et ses ressentis.
  • Réfléchissez ensemble à ce qu’il est possible de changer afin que chacun se sente mieux.
  • Si vous essayez quelque chose, mais que cela n’a pas les effets escomptés, faites un bilan de ce qui a fonctionné ou pas. Puis adaptez ces nouvelles connaissances pour améliorer votre quotidien. La vie est remplie d’expériences plus ou moins réussies, mais il n’y a jamais d’échec ! Du moins, il ne faut pas prendre un échec comme une fin, mais comme un moyen d’apprendre et de rebondir vers autre chose.

Comment augmenter sa libido à la ménopause ?

Sachez qu’il existe des traitements hormonaux qui aident à pallier aux désagréments de cette période de vie. Consultez votre gynécologue pour en savoir davantage et obtenir un traitement adapté.
Mais il existe aussi des « traitement naturels » pour stimuler libido à la ménopause :

  • Pour les petits soucis de lubrification, vous pouvez opter pour l’huile de coco et l’amande douce qui sont des lubrifiants naturels qui diminuent ou suppriment les douleurs vaginales dues à un manque de lubrification.
  • Vous devez prendre soin de vous et de votre corps. L’aimer dans le changement ! Il faut accepter la ménopause et ne pas lutter contre elle. Se battre contre le temps est chose vaine et énergivore.
  • Ce n’est pas pour autant qu’il faut rester passif. S’adapter à ces changements est le meilleur moyen d’avancer sereinement dans la vie. Ne vous accrochez pas aux plaisirs déclinants du passé, trouvez de nouveaux moyens de vous procurer du plaisir. Vous y gagnerez en motivation plus qu’en frustration.
  • Reprendre confiance en soi, et en son corps est indispensable pour être à l’aise dans l’intimité : faire du sport à la ménopause ne doit pas être négligé. L’activité sportive va sécréter des hormones de détente et de plaisir qui peut influer sur notre humeur.
  • Vous devez également organiser du temps pour vous.
  • L’auto-massage est un excellent moyen de se réapproprier son corps. Cela va permettre de réapprendre à apprécier son corps et de retrouver des sensations agréables par le toucher. Je conseille différentes techniques de massage (détente, sensuel, etc.). Variez les sensations, nous sommes aussi sensibles aux différences de températures, essayez les glaçons et les huiles chaudes. N’hésitez pas à demander la participation de votre partenaire, en précisant qu’il n’y aura pas de sexe, qu’il s’agit simplement d’un moment sensuel de (re)découverte. Soyez claire sur vos motivations, ça évite les désillusions et donc la frustration qui peut engendrer un conflit.
  • S’autoriser à être différente et à s’aimer avec l’évolution du corps et de l’esprit.
  • Accepter que votre vie sexuelle évolue également.
  • Apprendre à faire l’amour de façon différente : réinventez votre sexualité, rendez la moins conventionnelle, suivez vos envies, vos besoins.
  • La lecture érotique, les films, ou encore les audios érotiques sont aussi de très bonnes sources d’inspiration.
  • Se nourrir seul pour mieux se comprendre et mieux se connaître.
  • Vous êtes la seule à pouvoir guider votre partenaire dans vos besoins et vos sensations, n’hésitez pas à lui montrer la voie de votre nouveau rapport à votre corps.

Exemples :

  • Pimenter votre sexualité en interdisant la pénétration un rapport sur deux
  • Discutez de vos envies, de vos désirs et de votre jardin secret
  • Osez découvrir des pratiques sexuelles : c’est par votre imagination que votre libido va être nourrie

N’oublions pas que notre compagnon peut être d’une aide précieuse. À deux on est plus fort !

Comment augmenter sa libido à la ménopause ? Par Sophie Mercier, sexologue et thérapeute de couple

Et la baisse de plaisir ?

À certains moments, il peut y avoir des douleurs, ce qui va supprimer le plaisir ou, au mieux, le diminuer en intensité. Le stress pendant les rapports ou l’anticipation peut engendrer des douleurs par contraction vaginale. N’hésitez à consulter un sexologue pour trouver une solution et retrouver son plaisir lors de l’intimité.

Pourquoi consulter un sexologue pour aider mon couple ?

Pour trouver un espace d’écoute sans jugement, pour ne pas se sentir seule dans cette situation, pour trouver des solutions adéquates ou tout simplement pour comprendre ce qu’il se passe en soi et dans sa vie conjugale.Mais aussi pour ne pas rester bloquée dans une situation qui va vous épuiser.

Venir seule ou en couple ?

C’est comme vous le sentez, si vous avez besoin d’un espace à vous seule, préférez une consultation individuelle. Par contre, si vous souhaitez partager cet espace avec votre partenaire, que vous avez l’impression que c’est mieux, la consultation en couple est conseillée. Quand un membre du couple vit quelque chose, l’autre est presque systématiquement touché, même s’il ne le montre pas.

Sophie Mercier, Sexologue et thérapeute de couple à domicile et en cabinet
Consultations :
Chez Maxsenss : 1 Passage Alexandre Moret 77600 Bussy-Saint-Georges
Chez Origyn : 13 Rue Victor Hugo, 92800 Puteaux
Prise de RV sur Doctolib

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Photos : Ron Lach

Tous les éléments de Bien vivre la ménopause (textes et photographies sauf mention contraire) sont protégés par les lois relatives aux droits d’auteurs et à la propriété intellectuelle. Sauf autorisation formelle écrite et préalable, toute reproduction, de tout ou en partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, est strictement interdite.

Laisser une réponse

Saisissez votre commentaire
Merci de saisir votre nom