Pourquoi faire du sport à la ménopause ?

Le sport est un allié de la femme ménopausée pour réduire les désagréments tels que bouffées de chaleur, prise de poids ou déprime en plus de protéger le cœur et les os.
Alors quels sont les bénéfices ?

Au moment de la ménopause ou de la préménopause, les femmes peuvent éprouver des difficultés physiques et psychologiques et donc moins bouger. Or le sport peut vous permettre de conserver votre force musculaire, garder la ligne et a d’autres bienfaits sur les effets de la ménopause. J’imagine que vous avez déjà entendu parler des 10000 pas à faire par jour. Si vous adaptez votre alimentation à un peu d’activité physique, vous ressentirez vite les bienfaits.

Les hormones et le poids

Lors de la ménopause, le corps de la femme subit une baisse d’oestrogènes. La silhouette change : la masse musculaire diminue alors que la masse grasse augmente. La cellulite se développe mais également la masse graisseuse autour du ventre.
Il y a aussi plus de risques de faire de l’ostéoporose et de développer des risques cardio-vasculaires.

Pourquoi faire du sport à la ménopause ?

Alors pourquoi faire du sport à la ménopause ?

Maintenir mon poids

En faisant du sport, une femme peut réduire son poids ou maintenir son IMC (indice de masse corporelle).
Le sport ne fait pas maigrir mais vous permet de sculpter votre corps. Vous pourrez ainsi renforcer vos abdominaux et perdre au niveau du ventre. Essayez le yoga ou le pilates.

Diminuer les risques cardio-vasculaires

Les œstrogènes ont un effet protecteur du système cardio-vasculaire. En diminuant, votre cœur est moins bien protégé. Les sports d’endurance comme le running, le vélo ou la natation sont bien. Pensez aussi à la marche rapide pour entraîner votre cœur.

Et le cholestérol

Le sport fait baisser le mauvais cholestérol et augmente le bon cholestérol. Marchez 30 minutes par jour pour vous maintenir en bonne santé.

L’ostéoporose

Le sport permet de soutenir la solidité osseuse et donc d’éviter les risques d’ostéoporose. Pour limiter la perte osseuse, associez une activité sportive avec impact comme la course ou le saut à la corde avec un apport en calcium et en vitamine D.
Si vous avez des douleurs articulaires, évitez le running ou le squash par exemple.

Bouffées de chaleur et effets secondaires de la ménopause

Pendant et après l’activité physique, le cerveau fabrique de l’endorphine, une hormone qui entraîne une sensation de bien-être.
Le sport pourra vous aider à diminuer les douleurs articulaires, les troubles de l’humeur tout en améliorant votre qualité de sommeil.
La régulation de la température corporelle et l’augmentation de certaines substances chimiques du cerveau comme la dopamine et la sérotonine pourraient améliorer les bouffées de chaleur souvent liées au surpoids.

livre ménopause

Quelle activité faire ?

Allez voir votre médecin pour voir si vous n’avez pas de contre-indication et discutez avec lui de l’activité qui pourrait vous correspondre au mieux. L’intensité de votre activité doit être adaptée à votre niveau.

       >> A lire : Exercices de marche active à la maison

Je n’aime pas le sport

Vous n’êtes pas la seule. L’idée c’est de bouger. Allez marcher, faîtes de la marche rapide, de la randonnée, du vélo, du jardinage ou de la natation.

Pourquoi faire du sport à la ménopause ?

Photos : Burst, Ketut Subiyanto

Tous les éléments de Bien vivre la ménopause (textes et photographies sauf mention contraire) sont protégés par les lois relatives aux droits d’auteurs et à la propriété intellectuelle. Sauf autorisation formelle écrite et préalable, toute reproduction, de tout ou en partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, est strictement interdite.

Laisser une réponse

Saisissez votre commentaire
Merci de saisir votre nom